Nos conseils pour acheter un meilleur potager intérieur

Vous vivez dans un appartement en ville et  vous souhaitez faire pousser vos propres plantes et aromates ? Qui a dit que ce n’était pas possible ?  Vous pouvez par exemple installer un potager d’intérieur. La période où il faut forcément avoir un jardin extérieur pour faire pousser ses légumes est révolue. Le succès d’une telle initiative d’agriculture s’explique  pour plusieurs raisons. Dans tous les cas, vous découvrirez comment cultiver en appartement est facile.

Que savoir sur le potager d’intérieur ?

En France, 80% des français habitent en ville. Les possibilités d’aménager un jardin classique sont plus ou moins réduites en  raison du manque d’espace extérieur. Mais il n’est plus nécessaire actuellement d’avoir un grand espace pour faire pousser des légumes. Le potager d’intérieur est une solution innovante qui vous permet de pallier ce manque. Il vous permet d’avoir votre propre jardin au sein de votre logement. Vous pouvez par exemple le disposer dans votre séjour  près d’une fenêtre. Vous et vos enfants, ne manquerez pas ainsi d’arroser vos légumes tous les jours. Un pot de culture intérieur peut aussi trouver place dans une cuisine. Vous pouvez alors y cultiver des herbes aromatiques et les avoir à portée de main pour assaisonner vos plats. Et si vous l’installez dans votre douche ? Certaines variétés tropicales ont besoin d’humidité pour bien se développer. Vous pourrez alors prendre soin de vos légumes même en vous douchant.

Le potager d’intérieur se présente également comme une solution idéale pour optimiser votre décoration intérieure. C’est une très bonne alternative si vous avez la main verte et que vous souhaitez apporter un peu de fraîcheur à votre intérieur.  En un mot, vous comprenez qu’un grand espace n’est pas nécessaire pour cultiver des légumes.

Pourquoi adopter un potager d’intérieur ?

Facilité de création et d’entretien

Pour avoir un espace vert intérieur, il n’est pas nécessaire d’avoir une maîtrise en jardinage. Le développement accru de la technologie (sociétés et startups innovantes)  permet aujourd’hui d’avoir un espace vert  intérieur démocratisé. Les fabricants proposent  des modèles qui réalisent en toute autonomie les tâches nécessaires à l’entretien de vos plantes et légumes. Ces derniers exécutent automatiquement les tâches suivantes :

  • L’arrosage des plantes ;
  • La diffusion de la lumière ;
  • L’apport en nutriments.

Certains potagers sont même connectés à des applications et permettent aux utilisateurs de suivre la croissance de leurs plantes.  Ainsi vous n’aurez aucun mal à mettre sur pied votre jardin miniature. Il vous suffira en plus de cela, de connaitre certaines règles essentielles pour éviter que vos plantes ne meurent. Dans tous les cas, même sans une expertise dans le domaine du jardinage, vous allez vous en sortir.

Il est possible de manger bio

La prolifération de certaines maladies rares et l’évolution des modes de consommation poussent la société à manger sain. On priorise alors les produits frais, locaux et sans additifs. C’est ce qui explique d’ailleurs la croissance exponentielle des marchés bio. Dans un potager d’intérieur, vous aurez encore mieux. Vous avez à disposition vos herbes aromatiques et vos légumes pour une préparation tout à fait saine.

Pour apporter une touche naturelle à votre déco intérieure

Les techniques de décoration intérieure privilégient aujourd’hui des astuces naturelles pour assainir votre maison. Créer un potager d’intérieur est  l’une de ces nombreuses astuces. Pour faire ressortir le naturel de votre logement, vous pouvez par exemple peindre vos murs en vert et aménager des plantes en guise de décoration. Le côté esthétique recherché est garanti.

Les différents types de potagers d’intérieur

Les potagers d’intérieur en pots ou en bacs

Avec ce type de potagers, vous pouvez cultiver vos plantes dans des pots ou des bacs. Vous devez cependant faire des trous à la base pour faciliter le drainage. L’avantage d’opter pour ce type de potager, est que vous pouvez déplacer vos plantes dans votre appartement selon vos besoins.

Les potagers d’intérieur en carré

Si vous ne disposez que de peu d’espace dans votre maison, le potager d’intérieur en carré vous conviendra parfaitement.  Il comporte plusieurs petites cases sous forme carrée. Ce qui vous permet de planter une variété d’herbes aromatiques ou de plantes. C’est d’ailleurs le modèle plus utilisé.

Les tables de culture

La table de culture est l’un des modèles les plus pratiques. Elle se présente sous forme d’étagère avec une taille similaire à celle d’une personne. Ce qui permettra à cette dernière de ne pas se courber pour entretenir ses plantes. De plus, des espaces sont aménagés sur votre table de culture pour vous permettre de ranger vos outils de jardinage.

Le potager hydroponique

C’est le modèle de potager d’intérieur à prioriser si vous avez besoin d’une belle verdure décorative. Vous pouvez y planter vos légumes avec des billes d’argile par exemple. Ces dernières contiennent déjà   l’eau, les sels minéraux et les nutriments nécessaires pour la croissance de vos herbes.  En plus de cela, ce type de potager vous facilite la vie. Vous profitez des avantages comme :

  • Une faible consommation d’eau ;
  • L’absence d’attaque de nuisibles ;
  • Une culture automatisée.

Comment bien choisir son potager d’intérieur ?

L’autonomie, un aspect à ne pas négliger

On l’ignore souvent mais, les bacs de culture possèdent une certaine autonomie.  Au moment d’en choisir, on oublie également d’en prendre compte. Pourtant, il s’agit d’un critère que vous ne devez pas négliger. Vous devez orienter votre choix vers des modèles qui proposent une autonomie suffisante.  Puisque certains modèles disposent d’une lampe LED, vous devez également tenir compte de l’autonomie de cette dernière.

La capacité du potager d’intérieur

Vous pouvez planter une ou plusieurs plantes à l’intérieur, mais cela aussi dépendra du nombre de pots disponibles. Les modèles de potagers d’intérieur disponibles sur le marché proposent un nombre de pots qui varient de 1 à 4. Vous devez alors faire votre choix selon vos besoins en herbes ou en légumes.  Le mieux est d’opter pour des modèles proposant 3 ou 4 pots de ce fait, vous aurez aussi l’occasion de faire des tests ou des essais à titre de découverte.

Le design, ça fait toujours du bien

Puisque le potager d’intérieur occupe une place importante dans la décoration intérieure de votre logement, il en va de même que vous soyez attentif au design. En effet, vous  réussirez à obtenir une décoration intérieure harmonieuse avec un potager qui contraste avec l’ensemble du décor. Priorisez donc un potager dont les couleurs se marient bien à l’organisation de votre maison.

L’utilité, ça a toujours de l’importance

Tout le monde  ou presque se sert aujourd’hui de potagers intérieurs. Mais on s’en sert précisément en raison de son utilité. Certains modèles sont conçus pour la culture des herbes ou fruits. D’autres par contre sont adaptés pour la culture des légumes. Vous devez alors faire votre choix en fonction de vos besoins.

Comment installer son potager d’intérieur ?

Pour installer votre espace vert intérieur, vous devez d’abord  trouver l’emplacement idéal. L’emplacement idéal est celui qui peut être facilement aéré, qui produit assez de luminosité et selon la plante,  de l’humidité. Si votre plante nécessite un arrosage régulier, un emplacement proche d’un point d’eau est aussi adapté.

Ensuite, vous devez penser aux contenants. Vous disposez d’un large panel de choix. Vous pouvez opter pour :

  • Des pots en terre ;
  • Des jardinières ;
  • Des bacs.

Vous devez surtout faire votre choix en fonction de la taille de vos plantes. Les contenants avec trous sont aussi à prioriser pour  favoriser un bon drainage.

Vous devez également connaitre certaines règles de base en matière de culture. Elles portent notamment sur la comestibilité et la compatibilité de certaines plantes. Vous devez surtout prioriser l’assemblage de plantes présentant les mêmes besoins en eau.

Toutes les plantes ne sont pas adaptées à une culture en intérieur. Vous devez alors faire le choix de végétaux comme :

  • Le basilic ;
  • Le cerfeuil ;
  • La ciboulette ;
  • La coriandre ;
  • La menthe.

Vous pouvez associer à ces plantes, les fruits décoratifs comme la tomate, le piment ou la fraise.

Jardin et potager d’intérieur : est-ce la même chose ?

Le jardin d’intérieur est un petit coin de paradis qu’on aménage chez soi pour profiter de la fraîcheur naturelle. Il se distingue du potager d’intérieur, en ce sens qu’il demande un peu plus d’espace dans votre intérieur. Toutefois, les 2 thèmes se remplacent parfois lors de recherches. Vous pouvez donc opter pour le jardinage à l’intérieur si votre logement est relativement spacieux. Les avantages d’une telle culture innovante sont nombreux :

  • Touche vivifiante et reposante ;
  • Sensation de bien-être ;
  • Air plus sain.

Les différents styles de culture d’intérieur

Le jardin d’intérieur se décline en plusieurs styles innovants et esthétiques. On distingue notamment  le jardin japonais, la culture en pot, le jardin suspendu et l’hydroponie. Le jardin japonais original et très prisé, mérite une précision.

Potager d’intérieur japonais

Si vous souhaitez avoir dans votre appartement un lieu de repos qui produit les mêmes effets qu’un moment détente en pleine nature, le jardin intérieur japonais est le modèle parfait. Il s’agit d’un assemblage de roches, de pierres, de sables et de mousse : l’environnement idéal pour se reposer en toute sérénité.

Une pièce idéale pour votre potager ?

Il n’existe pas de pièce idéale pour créer un jardin à l’intérieur de votre appartement ou maison. A priori, toutes les pièces d’un logement conviennent pour créer un tel espace vert. Par contre, vous devez tenir compte de certains paramètres pour trouver la plus convenable. Vous devez principalement prendre en compte les besoins de votre potager d’intérieur. Pendant que certaines plantes s’épanouissent bien dans l’humidité, d’autres le sont, exposées aux courants d’air. L’orchidée, plante humide, trouvera donc bien sa place dans une salle de bain. Le Draceana par  contre, dans un hall d’entrée ou une terrasse. Vous devez surtout opter pour des pièces lumineuses et pas trop sombres.

Comment entretenir votre jardin d’intérieur ?

L’entretien de votre pot et plantes d’intérieur n’est pas compliqué. Vous aurez juste besoin de connaître les règles basiques en matière de culture verte. Il s’agit notamment de l’arrosage, l’apport en engrais, le rempotage. Si vous n’avez pas la main verte, les conseils d’un professionnel seront adaptés. Par ailleurs, vous ne devez pas manquer de retirer régulièrement  la poussière de vos plantes. Elles pourront alors bien recevoir de la lumière. Retirez aussi périodiquement les feuilles ou branches mortes. Procédez également à la taille de votre potager d’intérieur en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *