manu hancock jardin montgrand collectif artistes

Manu Hancock, collectif d’artistes

Volontiers excentrique et provocateur, qualifié « d’électron libre » parce qu’inqualifiable, ce graphiste établit à New York est celui qui intrigue. La presse voudrait l’entendre, le voir, sans assez écouter…La légende raconte que dans les années 90, il entrait par effraction à votre domicile pour y exposer ses tableaux. Comme auraient pu le faire certains héros romanesques, il laissait derrière lui une rose noire telle une signature.Manu Hancock devient un collectif de graphistes, illustrateurs, et stylistes.
C’est en utilisant le t-shirt comme toile de fond que ce collectif s’exprime et bouscule les idées reçues parfois avec provocation, souvent avec humour, toujours avec panache. 

Rencontre avec Sebastien, membre du collectif Manu Hancock

manu hancock mode homme jardin montgrand

Tshirt DFT PUNK je suis ton père – Manu Hancock

 

Votre personnalité anticonformiste se ressent-elle dans vos créations ?  Ce n’est pas tant un besoin d’anticonformisme mais plutôt une volonté de rester libre qui nous pousse. Cette liberté se ressent donc forcément dans les visuels, du fait que nous sommes un collectif de graphistes avec des origines, des influences et des styles différents.

Pourquoi avez-vous fait le choix de fonder un collectif
rassemblé autour d’un seul nom ?
Cela n’a pas été un choix mais des rencontres qui ont fait que la marque a évolué. Une rencontre après l’autre, l’idée de « collectif » s’est imposé tout naturellement. Cela me plaît de savoir que la marque ne dépend pas d’une seule personne et peut évoluer au fil des rencontres; même si l’on reste sous la tutelle de Manu qui met en place une ligne directrice à chaque collection, afin de garder une cohérence entre les t-shirts proposés. Et oui l’égo de l’artiste n’a pas sa place chez nous. C’est avant tout une aventure humaine partagée par des passionnés.

Pour vous, le tee-shirt est un moyen d’expression comme un autre ?
Bien sûre que non ! J’achète des t-shirts depuis mon premier argent de poche.
Et le t-shirt c’est quand même beaucoup plus cool qu’une toile de maître…
Vu que les gens vont de moins en moins au musée, à nous de transformer nos rues en espace culturel et le t-shirt en fait partie. Si vous ne venez pas à l’art, alors l’art viendra à vous.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous installer au Jardin Montgrand ?  
collectif-manu-hancock-le-jardin-montgrand

Lovers – Manu Hancock

D’abord, j’ai trouvé l’idée originale et inédite à Marseille. 
Ce concept store est un sacré challenge et je crois 
que c’est important de soutenir les gens qui se bougent dans cette ville que l’on aime tant. Je suis ravi de voir qu’il y a toute une vague de ma génération qui ne s’endort pas, qui a des idées, qui crée et qui fait avancer les choses. Ensuite, j’ai aimé la douceur de ce lieu que j’imagine en un espace de vie où l’on peut passer un long moment à déjeuner avec une amie, écouter de la musique, boire un café en terrasse, et bien sûr découvrir des créateurs qui déchirent. Puis, plus personnellement, je crois que ce sera un bon moyen pour nous de présenter notre univers de manière globale, ce qui sera très valorisant pour Manu Hancock.  

 

 

jardin montgrand logo